L’alimentation, l’air que l’on respire, le stress, le tabac, l’alcool mais aussi les « pensées acides », sont des sources de toxines. Notre corps possède des filtres, mais comme tous les filtres, ils finissent par s’encrasser. D’où l’intérêt de faire une cure qui soutiendra notre organisme dans sa tâche. Nos ancêtres l’avaient déjà bien compris, puisque la cure détox s’inscrit dans de nombreuses traditions depuis des siècles par l’usage des plantes. La période des fêtes terminée depuis quelques jours, c’est le moment idéal pour permettre à votre organisme de retrouver toute sa vitalité!

LE FOIE, UNE PRIORITÉ

Le foie est un organe clef de l’organisme puisqu’il transforme les nutriments en de précieux éléments cellulaires tout en rejetant les déchets cellulaires et en assainissant les fluides. C’est aussi la glande qui conditionne le niveau d’énergie et de tonus en assurant une bonne qualité de la circulation sanguine. Ses fonctions vitales en font un organe à chouchouter en le ménageant, en modérant sa consommation d’alcool notamment, mais aussi en le nettoyant de temps à autre. Pour ce faire, on peut opter pour une cure d’huiles essentielles à prendre quotidiennement par voie orale.

MA CURE BIEN-ÊTRE

Même si le réflexe naturel et rapide est d’opter pour une essence de Citron. Différentes huiles essentielles pourront être utilisées pour votre cure détox. Vous pourrez opter au choix pour une huile essentielle de Carvi, de Carotte ou même encore de Romarin CT verbénone selon vos besoins.

Citron : tonique digestive et dépurative, l’essence de citron activera toutes les fonctions digestives et hépato pancréatiques d’où découle une véritable détoxification. L’utilisateur sera vigilant face à son caractère photosensibilisant.

Carotte : Cette huile essentielle est reconnue pour ses vertus régénérantes, toniques et revitalisantes. Elle drainera le foie et les reins et purifiera la peau, le sang et la circulation.

Romarin CT verbénone : Remarquable pour la dépuration et la décongestion du foie et de la vésicule biliaire. Cette huile essentielle sera idéale comme soutien du foie en cas de surcharge ou excès alimentaires. Elle permettra une bonne digestion des graisses de l’alimentation grâce à son effet cholagogue cholérétique.

Posologie : 1 à 2 goutte(s) de l’huile essentielle choisie dans une cuillère à café d’huile végétale, sur un support neutre ou sur un sucre. A prendre le matin à jeun pendant 3 semaines idéalement. Cette cure sera cependant contre indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, les personnes souffrant d’une insuffisance hépatique ou rénale, ainsi qu’en cas de prise de médicaments au long cours.

Durant ma cure, j’essaie d’adopter un état d’esprit Detox de façon plus général en faisant attention à mon alimentation, mes heures de sommeil, mon activité physique mais aussi mes pensées. J’évite donc les personnes toxiques et les sources de stress. Pour m’aider, j’inscris ma cure dans mon agenda comme un événement à part entière. J’évite de surcharger mon emploi du temps pour me faciliter la tâche mais aussi pour me reposer. Et pour cause, ce type de cure peut engendrer une certaine fatigue dans les premiers jours. Tenez bon : l’énergie renouvelée en fin de cure et la sensation de bien-être physique qui en découlent vous permettront d’aborder le début d’année avec un mental solide.

MA CURE NATURAL DETOX

Pranarôm a conçu un véritable élixir aux huiles essentielles de citron, menthe poivrée, romarin, anis étoilé et livèche. Cet élixir permet non seulement de soutenir le foie mais également de drainer et de purifier de façon plus globale grâce aux extraits d’artichaut, de pissenlit et de chardon marie.

Posologie : Chaque matin, secouez le flacon et buvez un gobelet-doseur de 25 ml ou versez-le dans un verre d’eau pendant 3 semaines.

OLEOCAPS+ 8 DRAINAGE

Envie de réaliser votre cure au moyen d’une autre galénique ? Dans notre gamme Oléocaps +, vous retrouverez également les capsules Oléocaps+ 8 Bio DRAINAGE. Ces capsules conçues à base d’huiles essentielles de menthe poivrée, citron, gingembre, cardamome, mandarinier et genévrier, contribueront à nettoyer et régénérer les organes de détoxification. La menthe poivrée aura un effet drainant sur le foie et cholagogue cholérétique. En parallèle du nettoyage du foie, il faut évacuer tous les métabolites de dégradation non utiles pour l’organisme. Pour cela, l’huile essentielle de génévrier extra-drainante favorisera l’évacuation des toxines au niveau des émonctoires (reins, intestins, peau). Le gingembre aura lui pour effet de soutenir l’activité de l’intestin. Au moyen des capsules Oléocaps+8, vous aiderez donc votre corps à éliminer les toxines qui s’y sont accumulées.

Posologie : 1 capsule matin et soir avant le repas, durant 14 jours. A renouveler selon les besoins, de 2 à 4 fois par an (surtout au printemps et en automne).

OBJECTIF MINCEUR

Une cure drainante ne fait pas perdre beaucoup de poids en soi. Toutefois, elle permet de se reconnecter à son corps et à ses besoins. Notamment, en éliminant toxines, rétention d’eau et amas graisseux. C’est donc un excellent début qui vous donnera l’énergie, si nécessaire, de démarrer un régime et d’inscrire votre perte de poids dans la durée. Offrez-vous ce coup de pouce santé, ce réflexe naturel, et observez les résultats sur votre état d’esprit et d’être.
Cet article La cure DÉTOX au naturel est apparu en premier sur Mon aromatherapie.
Source:La cure DÉTOX au naturel

L’olfaction, tout comme l’aromathérapie en général, est une science en pleine expansion et de nombreuses études se révèlent très prometteuses. Tout d’abord, l’odorat est le seul sens qui puisse reproduire avec autant d’exactitude un souvenir ou une émotion ressentie des années auparavant, comme l’a si justement évoqué Proust avec sa Madeleine. Et pour cause, c’est le seul sens qui ne passe pas par le filtre d’interprétation du mental en touchant directement le cerveau limbique, siège des émotions. Découvrez dans cet article, les bienfaits de l’olfactothérapie.

QU’EST-CE QUE L’OLFACTION ?

Dans notre civilisation où l’accélération des technologies culmine au plus haut niveau, il est de moins en moins évident de se soustraire à une pression venant de tous les côtés. La course au temps, aux loisirs, à l’argent, trouble la sérénité de tout esprit en quête d’équilibre et d’harmonie. Pour permettre un lâcher-prise face à toutes ces pollutions psycho émotionnelles, il existe un moyen efficace ! Le nez, l’olfaction, les fragrances d’huiles essentielles de qualité offrent d’infinies possibilités pour agir au plus profond de nos structures cérébrales. Vous ne pouvez pas vous empêcher de respirer, vous ne pouvez pas non plus vous opposer à sentir et ressentir ces parfums du quotidien. Les huiles essentielles que vous respirez agiront sur tous les étages de votre être.

Plus précisément, Jellinek (1994) définit l’olfactothérapie comme « l’étude des relations entre la psychologie et la technologie des fragrances utilisées pour induire divers sentiments et émotions spécifiques (relaxation, sensualité, bonheur, bien-être) par l’intermédiaire d’odeurs et grâce à la stimulation des voies olfactives et particulièrement, le système limbique ».

LES TECHNIQUES D OLFACTOTHERAPIE ?

Il existe quatre techniques différentes d’olfactothérapie mais qui sont identiques dans les résultats. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article : « Comment prendre les huiles essentielles ? Les différentes galéniques. »

POURQUOI TRAVAILLER AVEC DES HUILES ESSENTIELLES ?

Tout comme les individus, chaque plante possède une couleur et une vibration qui lui est propre et la rend unique. Ce sont des guides vers des sources de mieux-être qui nous équilibrent. L’odeur d’une huile essentielle est par conséquent particulièrement intéressante pour toucher l’inconscient avec justesse, délicatesse et précision. Car même si certaines molécules aromatiques peuvent parfois être reproduites chimiquement en créant une odeur similaire, elles ne posséderont pas les mêmes effets sur le cerveau et les émotions.

COMMENT CHOISIR SON HUILE ESSENTIELLE ?

La science de l’olfaction est en pleine évolution. Toutefois, de nombreuses vertus d’huiles essentielles sont déjà mises en lumière. Selon une étude, la vanille par exemple est utilisée dans certains services de néonatologie comme celui de Haute-Pierre, proche de Strasbourg. La diffusion de cette fragrance dans la couveuse des nourrissons nés après 24 à 26 semaines de grossesse nous apporte des réponses bluffantes d’un intérêt majeur. Cette diffusion permet en effet de réduire de plus de 50% les apnées centrales les plus sévères, celles entraînant la mort du bébé. Ainsi, la vanille, véritable doudou olfactif, apporte un tel confort psycho-émotionnel que toutes les fonctions vitales s’harmonisent.

Ceci dit, toutes les huiles essentielles ne sont pas bonnes à être diffusées. Certaines sont trop rares ou trop précieuses pour cet emploi. D’autres pourraient être caustiques si elles sont diffusées à l’état pur. D’autres encore ne conviennent pas à tout type de personnes. Voici quelques exemples d’huiles essentielles qui peuvent être irritantes pour les muqueuses : Origan, Sarriette des Montagnes, Thym Vulgaire à thymol, Gaulthérie, etc.

Si vous diffusez des huiles essentielles qui peuvent être diffusées en présence de bébés et de femmes enceintes, veillez à respecter la proportion et à diffuser 15 minutes par heure maximum. Nous vous invitons à consulter la liste des huiles essentielles les plus courantes et leurs conditions d’utilisation spécifiques. Guide pratique d’aromathérapie : La diffusion – D. Baudoux

NOS DIFFUSEURS

La diffusion des huiles essentielles peut se faire de deux manières efficaces pour conserver les propriétés des huiles essentielles.

Les diffuseurs à sec : il s’agit d’un procédé sans eau qui permet de régler la diffusion selon ses besoins. Le principe : une pompe à air vient diffuser de l’air à la surface d’un tube Venturi rempli par capillarité.Ses avantages : le diffuseur à sec permet un haut débit et une bonne concentration d’actifs aromatiques dans l’atmosphère. L’odeur sera plus forte et viendra plus vite qu’avec un diffuseur ultrasonique, ce qui peut être intéressant si vous souhaitez travailler sur l’olfaction. Par contre, la concentration moléculaire dans la pièce sera la même. Il est facile d’emploi et d’entretien mais n’humidifie pas l’air. Le diffuseur ultrasonique : ce sont les ondes ultrasoniques silencieuses qui génèrent une brume aromatique froide (diffuseurs Jazz, cube, etc.) Ses avantages : Ce procédé permet d’humidifier quelque peu la pièce en plus de diffuser les fragrances d’huiles essentielles.

ASTUCES : LES INCONTOURNABLES EN OLFACTOTHERAPIE

L’huile essentielle de Pamplemoussier contre les pulsions sucrées

Sa fragrance délicate et amère vient saturer les neurorécepteurs olfactifs en apportant un effet de satiété. Respirer profondément son odeur en cas de pulsions sucrées peut permettre de diminuer sa dépendance.

L’huile essentielle de Verveine citronnée pour un quotidien plus confortable dans la relation aux autres

La Verveine citronnée a une vocation sociale car elle rapproche, rassemble les individus en quête d’expressions affectives. Pour accompagner les souffrances morales, les déceptions, les frustrations, elle libère par la parole les douleurs trop lourdes à porter.

L’huile essentielle de Camomille noble ou romaine pour dédramatiser toute situation perçue comme dramatique

La camomille noble n’aime pas les tensions, les blocages de tous ordres. Elle dénoue, libère, calme et relâche les tensions les plus importantes. Elle offre un lâcher-prise en toutes circonstances. Le gros problème devient petit souci grâce à sa capacité à relativiser.

D’autres huiles essentielles sont réputées pour apporter enthousiasme et inspiration, ce qui peut être motivant dans le cadre du Yoga par exemple. On pense alors à l’huile essentielle de Lime, à la Mandarine, au Petit grain bigarade, etc. L’Eucalyptus radié par exemple peut aussi être adapté à une séance de diffusion et favorisera le processus de respiration. Enfin, pour favoriser l’ancrage à la terre, on pense par exemple à diffuser l’huile essentielle de Patchouli ou encore de cèdre.

Envie d’en savoir plus sur nos synergies ? Consultez le mini-guide « Mieux gérer son stress et ses émotions grâce aux huiles essentielles, l’OLFACTOTHERAPIE. »
Cet article Les bienfaits de l’olfactothérapie est apparu en premier sur Mon aromatherapie.
Source:Les bienfaits de l’olfactothérapie

Créer des liens de confiance entre la marque et les producteurs de plantes aromatiques pour permettre la production d’huiles essentielles de qualité est à la base de nos préoccupations quotidiennes. Découvrez dans cet article, le processus utilisé et les actions réalisées afin d’obtenir des huiles essentielles de qualité tout en respectant l’environnement.

Notre ADN

L’ADN Pranarôm est tout d’abord lié à l’expertise acquise durant ces trente dernières années. En effet, nos huiles essentielles de qualité sont le fruit d’une collaboration à long terme avec nos producteurs. De plus, de par notre expérience nous effectuons des contrôles qualités physiques et chimiques pour chaque huile essentielle.

Dans un second temps, notre différence est dans l’acquisition d’huiles essentielles uniques et atypiques, comme nos huiles essentielles de Thyms chémotypés, notre Inule odorante ou encore l’Hysope couchée. L’Inule odorante, par exemple, est une plante difficilement maîtrisable qui a demandé plusieurs années avant de commencer à maîtriser les techniques culturales. C’est une plante qui colle et la récolte a demandé elle aussi des adaptations spécifiques. Cependant, sa composition unique en fait une huile essentielle de référence en aromathérapie.

Notre objectif chez Pranarôm est de proposer sur le marché des huiles essentielles que personne ne propose. Ainsi que d’apporter notre expertise pour chacune de ces huiles. C’est pour cela que nous nous procurons les huiles essentielles les plus qualitatives possibles comme pour les agrumes. Notre politique est simple : du pur, du naturel et surtout du BIO. Le BIO étant le seul moyen d’avoir des agrumes avec des teneurs en résidu de pesticides les plus faibles.

Notre gage de qualité

Par définition, l’huile essentielle est le produit résultant de la distillation d’une plante aromatique, d’une fleur, d’une semence, d’un fruit ou encore d’une baie. Elle est composée de molécules chimiques qui donneront ses propriétés telles que des phénols, etc.

A la suite de ces étapes de production et de distillation, un premier contrôle qualité est mis en place. Ensuite, nous réceptionnons les produits et un second contrôle qualité a alors lieu. Nous pouvons après ces multiples étapes affirmer que les huiles essentielles Pranarôm sont à 100% :

Pures (extraites d’une seule espèce de plante ou d’un seul organe producteur)
Naturelles (aucune modification n’est apportée à la composition naturelle)
Intégrales (toutes les molécules actives ont été extraites grâce à un processus complet de distillation, ce qu’on appelle TOTUM)
Chémotypées (HECT), chimiquement définies

De nombreuses huiles essentielles sur le marché sont vendues comme 100% pures et naturelles. Elles sont pourtant coupées, diluées et dénaturées avec des huiles végétales ou minérales. Ces profondes altérations sont susceptibles de rendre les huiles essentielles allergisantes. La seule façon de fournir des huiles essentielles de qualité irréprochable est d’en contrôler la qualité en laboratoire.

Nos actions quotidiennes

Engagé dans le respect de la Terre et de l’Homme, Pranarôm collabore main dans la main avec ses producteurs et distillateurs. Afin de promouvoir une culture responsable des plantes aromatiques. Nous garantissons la qualité de nos huiles essentielles avant même le processus de distillation :

Sélection de plantes botaniquement certifiéesChoix du mode de culture et de récolte Respect du moment de cueilletteProcédé de distillation à la vapeur d’eau

Ces dernières années, énormément de temps et d’énergie ont été investis dans la mise en place de partenariats à long terme avec les producteurs. Ce qui nous a permis d’assurer un approvisionnement via des filières courtes et directes. Afin de garantir une meilleure traçabilité de la plante au flacon.

Pour chaque lot de matière première, des contrôles systématiques et rigoureux de qualité des huiles essentielles sont réalisés par des organismes indépendants : chromatographie en phase gazeuse, contrôle de la présence de pesticides, … Outre le contrôle de la qualité, il s’agit également de définir la « carte d’identité » de l’huile essentielle qui permet d’établir la (les) molécule(s) biochimiquement active(s) sur le plan thérapeutique. Une telle analyse biochimique est nécessaire car le chémotype d’une huile essentielle peut varier fortement en fonction du biotope de la plante (ensoleillement, climat, composition du sol, altitude…).

Une marque engagée ?

Conscient de l’impact qu’une entreprise comme Pranarôm peut avoir sur l’environnement. Nous veillons à favoriser les cultures certifiées biologiques et à protéger les cultures menacées, en respectant des chartes strictes. L’huile essentielle de Bois de rose par exemple, espèce menacée, ne provient plus de l’écorce de l’arbre mais des feuilles, et des plantations contrôlées et non de prélèvements dans la forêt amazonienne.

D’autres huiles essentielles telles que le citron ou la lavande, portent le label AOP (Appelation d’Origine Protégée) ou IGP (Indication Géographique Protégée), labels européens signes de la reconnaissance de qualité supérieure bien méritée. L’intérêt des filières courtes prend à nouveau tout son sens.

Pranarôm participe à des projets de développement durable en soutenant diverses organisations à travers le monde. Depuis 2013, nous faisons partie du projet Graine de vie. Projet éco-humanitaire de reforestation qui replante chaque année des millions d’arbres et d’essences menacées à Madagascar.

Toujours à Madagascar et plus particulièrement sur l’ile de Nosy Be à Loharano, nous mettons tout en œuvre afin de réaliser divers projets. Actuellement, nous fournissons à nos producteurs d’huile de Calophyllum des pirogues de bonne qualité. Le but étant de préserver au maximum les arbres se trouvant sur leur territoire. Pour construire ces pirogues des espèces invasives à la croissance rapide sont utilisées. D’autres projets ayant pour but d’améliorer leur mode de vie ainsi que leurs conditions de soins sont prévus à plus long terme.

En conclusion…

Bien que le procédé de distillation soit important, le processus de récolte et le mode de culture le sont tout autant. C’est la raison pour laquelle nous sommes méticuleux dans le choix de nos producteurs. Pour les aider au mieux dans leur travail, nous sommes attachés à certains labels. Nous mettons avec eux en place des actions environnementales. Nous veillerons toujours à vous procurer la qualité des plantes dans vos flacons.

BESOIN DE PLUS D'INFORMATIONS? >>>TROUVEZ LE POINT DE VENTE PRES DE CHEZ VOUS
Cet article PRANAROM : des huiles essentielles de qualité est apparu en premier sur Mon aromatherapie.
Source:PRANAROM : des huiles essentielles de qualité

Vous avez en votre possession un diffuseur ultrasonique ou vous souhaitez vous en procurez un prochainement? Dans cet article, on répond à toutes vos questions concernant la diffusion. 

1/ QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES DES DIFFUSEURS ULTRASONIQUES?

La diffusion ultrasonique se base sur la mise en suspension aérienne d’une masse d’eau et d’huiles essentielles lorsqu’elles entrent en résonance avec un train d’ondes ultrasoniques de très haute fréquence (de 16 à 20 mégahertz). La diffusion ultrasonique est un mode de diffusion à froid, de sorte à ne pas détériorer la fragrance originale, mais aussi la valeur énergétique des huiles essentielles mise en suspension dans l’air. Le mode de diffusion ultrasonique offre une triple fonctionnalité au consommateur :

L’appareil génère un flux important d’atomes d’oxygène chargés négativement. Ceci favorise le processus de respiration cutanée et augmente la concentration en oxygène dans le sang.Une utilisation régulière de nos diffuseurs ultrasoniques peut mettre en suspension aérienne l’équivalent d’un demi-litre d’eau par jour, augmentant ainsi l’hygrométrie de nos lieux de vie souvent ‘asséchés’ par nos systèmes de chauffages ou de conditionnement d’air.Dans les diffuseurs ultrasoniques PRANARÔM, il est facilement possible de contrôler la puissance olfactive et les plages de diffusion.

2/ EST-CE QUE LES ONDES PRODUITES PAR UN DIFFUSEUR ULTRASONIQUE SONT DANGEREUSES POUR LA SANTÉ ?

Un ultrason est en réalité une onde sonore à très haute fréquence (dans ce cas, de 16 à 20 mégahertz), qui est donc inaudible. Cela ressemble en tous points aux ultrasons émis par les chauves-souris à des fins d’orientation ou de localisation dans l’espace. Ce sont donc certes des ondes, mais elles n’ont rien à voir avec des ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables ou les micro-ondes. Les ondes ultrasoniques sont dès lors absolument dénuées de tout danger pour la santé.

3/ MON DIFFUSEUR ULTRASONIQUE NE PRODUIT (PRATIQUEMENT) PAS DE BROUILLARD !

Plusieurs éléments peuvent amener à une production faible ou nulle de brouillard :

Utilisation d’eau distillée ; pour rappel, l’eau courante ou l’eau de source sont les meilleures eaux pour remplir votre diffuseur.

Remplissage trop important de la petite cuve.

Remplissage trop faible de la petite cuve. Arrêt de l’appareil, par manque d’eau ou suite à la fin du programme de diffusion.

4/ IL Y A ENCORE DE L’EAU DANS MON DIFFUSEUR, MAIS IL NE FONCTIONNE PLUS !

C’est normal. En dessous d’un seuil inférieur, les ultrasons ne peuvent se propager correctement au volume d’eau. Dès lors, l’appareil contrôle automatiquement le niveau d’eau et arrête la production d’ultrasons dès le niveau minimal atteint. Il faut donc simplement réintroduire un peu d’eau, quelques gouttes d’huiles essentielles, et la diffusion reprendra sans problème.

5/ COMMENT NETTOYER MON DIFFUSEUR ?

Considérez votre diffuseur ultrasonique comme un percolateur à café : tâchez de procéder à un entretien mensuel. Pour ce faire, utilisez du vinaigre blanc. Faites-le légèrement chauffer dans un poêlon (40-50°C, soit une température à laquelle vous pouvez encore plonger votre doigt sans être obligé de le retirer de suite !). Puis, déposez-le dans la cuve à eau.Ne pas mettre l’appareil en marche, mais laisser macérer une dizaine de minutes ; éliminer le vinaigre et nettoyer à l’aide d’un coton-tige. Ne pas insister sur le nettoyage de la membrane, qui se nettoie d’elle-même en vibrant. Rincer avec de l’eau tiède, et essuyer sommairement, sans aller jusque dans le fond de la cuve.Si le fond du récipient est maculé de taches d’huiles essentielles, remplacer le vinaigre par de l’alcool pharmaceutique et appliquer le même protocole.

6/ QUELLE QUANTITÉ D’HUILES ESSENTIELLES PUIS-JE UTILISER DANS MON DIFFUSEUR ?

Pour un diffuseur recommandé pour un espace de 20 m² à 30 m² : de 5 (léger parfum) à 20 gouttes pour une cuvette remplie d’eau.Pour un diffuseur recommandé pour un espace de 40 à 100 m² : de 10 à 50 gouttes par cuvette remplie d’eau.

7/ PUIS-JE DIFFUSER N’IMPORTE QUELLE HUILE ESSENTIELLE AVEC MON DIFFUSEUR ULTRASONIQUE ?

Non, bien entendu ! Bannissez les huiles essentielles phénolées (thym, sarriette, clou de girofle …), ainsi que celles contenant des aldéhydes aromatiques (cannelles, cumin, ..) ; en outre, les huiles essentielles riches en cétones terpéniques n’ont pratiquement pas d’intérêt en diffusion atmosphérique ‘à froid’. Cela dit, en cas de doute, informez-vous toujours auprès de votre pharmacien ou votre détaillant.

BESOIN DE PLUS D'INFORMATIONS? >>>TROUVEZ LE POINT DE VENTE PRES DE CHEZ VOUS

Pas envie de faire vos synergies vous-même ? Découvrez nos diffusables, 6 créations uniques formulées par un Nez parfumeur de Grasse. Fort de 30 ans d’expérience dans la parfumerie, cet artiste créateur a concentré tout son savoir-faire afin de réinventer l’univers olfactif de chaque synergie d’huiles essentielles.

8/ EST-IL POSSIBLE DE VERSER UN AUTRE LIQUIDE QUE DE L’EAU DANS LA CUVETTE DE MON DIFFUSEUR ULTRASONIQUE ?

A part l’eau, seul un hydrolat (ou eau florale) peut être envisagé pour être versé dans la cuve d’un diffuseur ultrasonique. Par contre, pas question de verser une huile végétale, de l’alcool, du parfum, voire même des huiles essentielles pures !

9/ QUELLE SURFACE UTILE PUIS-JE COUVRIR AVEC UN DIFFUSEUR ULTRASONIQUE ?

On considère qu’une pièce de 30 m² au sol peut aisément être saturée par les effluves aromatiques d’un diffuseur ultrasonique en moins de 15 minutes. Cela dit, la puissance olfactive peut dépendre de deux facteurs importants : d’une part la charge d’huiles essentielles déposées sur le lit d’eau, et d’autre part le caractère ‘fermé’ ou ‘ouvert’ de la pièce (sensibilité aux courants d’air, communications entre locaux, etc.,…)

10/ QUELLE QUANTITÉ D’IONS NÉGATIFS EST PRODUITE PAR LES DIFFUSEURS ULTRASONIQUES ?

La quantité moyenne d’ions négatifs produite par le système ultrasonique est de plusieurs centaines de milliers d’ions au mètre cube. Cette quantité vous installe dans des conditions qui sont proches de celles dont vous pouvez bénéficier lorsque vous êtes en haute montagne, ou dans l’environnement immédiat d’une chute d’eau ou d’un torrent.

11/ VOTRE DIFFUSEUR PRANAROM EST-IL SOUS GARANTIE ?

Nous vous rappelons que votre diffuseur Pranarôm est sous garantie pendant 1 an avec preuve d’achat. Cette garantie ne couvre pas la casse mais bien les problèmes techniques. En cas de problème technique, nous vous invitons à contacter votre revendeur. Ce dernier remplacera votre diffuseur ou le retournera à Pranarôm pour réparation ou remplacement, et ce dans le cadre de la garantie d’un an.

12/ LES ULTRASONS PRODUITS PAR LES DIFFUSEURS D’ARÔMES ULTRASONIQUES PEUVENT-ILS INCOMMODER NOS ANIMAUX DE COMPAGNIE ?

L’oreille humaine est capable de percevoir des sons jusqu’à une fréquence de 20-25.000 hertz (ou 20 à 25 kHz). Nos compagnons à 4 pattes sont effectivement dotés d’une acuité auditive supérieure à la nôtre. Ils peuvent percevoir des sons dont la fréquence atteint 60 ou 70 kHz. Sur base de cette différence, sont développés des appareils qui produisent un train d’ultrasons dans une gamme qui oscille entre 20 et 50 kHz. C’est ainsi que les oreilles humaines les plus affûtées parviennent encore à percevoir un léger sifflement lorsqu’ils soufflent dans un sifflet à ultrasons. Par contre, nos appareils de diffusion ultrasonique émettent des ultrasons à une fréquence pouvant atteindre 20 Mégahertz. Soit d’une fréquence près de mille fois supérieure au seuil de détection de nos animaux de compagnie !A de telles fréquences, il n’y a vraiment aucun danger que chiens ou chats soient auditivement perturbés.

BESOIN DE PLUS D'INFORMATIONS? >>>TROUVEZ LE POINT DE VENTE PRES DE CHEZ VOUS

Cet article Tout savoir sur mon diffuseur ultrasonique est apparu en premier sur Mon aromatherapie.
Source:Tout savoir sur mon diffuseur ultrasonique